Montgardon

    Compte tenu du relief et la forme du site, cerné de collines, le choix paraît judicieux car l’impact visuel sera limité par les lignes de crêtes situés à
    quelques kilomètres seulement du site. De ce point de vue, l’impact visuel du parc éolien sera circonscrit à la seule région de La Haye-du-Puits.
    Toutefois l’étude a montré qu’il serait judicieux de protéger les haies existantes au moyen d’outils réglementaires (PLU par exemple) et d’encourager
    la création de haies là où elles ont disparu.

    • Maître d'ouvrage : Etudes Ingénierie Développement Energies Nouvelles (EIDEN)
    • Mission : Evaluation de l'impact paysager d'un projet de parc éolien
    • Date : décembre 2005